Facture instrumentale peu commune
Léo Maurel

Archet Motorisé

D’abord pensé pour servir les contrebassistes, il pourra certainement concerner les percussionnistes, bruitistes, préparateurs de piano préparé, et frotteurs en tout genre.
Il se tient dans la main, remplace l’archet classique, le crin est remplacé par deux courroies de friction en cuir formant un angle réglable, afin de pouvoir épouser les 4 cordes d’une contrebasse et les faire vibrer toutes à la fois. Le tout est entrainé par un petit moteur contrôlé par une pédale au pied. La vitesse du moteur est contrôlable en 0-5V, il y a donc possibilité de le contrôler via usb depuis un ordinateur.
L’idée est de transbahuter l’organe central de la vielle, l’archet continu, et de l’appliquer à d’autres instruments, d’autres objets, en transportant avec lui la notion du son continu.

Vidéos

Options & tarifs

sur demande

autres tailles possibles