Facture instrumentale peu commune
Léo Maurel

Archet Motorisé

D’abord pensé pour servir les contrebassistes et violoncellistes, il concerne aussi les percussionnistes, amateurs de piano préparé, harpistes, et frotteurs en tout genre.
Il se tient dans la main, remplace l’archet classique, le crin est remplacé par deux courroies de friction en cuir enduites de colophane liquide, entraînées par un petit moteur dont on peut faire varier la vitesse à l’aide d’un potentiomètre.
L’archet existe en version simple ou double courroie.
La version double courroie permet d’épouser les quatre cordes d’une contrebasse et les faire vibrer toutes à la fois, en réglant l’angle formé par les courroies.

L’idée est de transbahuter l’organe central de la vielle, l’archet continu, et de l’appliquer à d’autres instruments, d’autres objets, en transportant avec lui la notion d’excitation continue.

Vidéos

Options & tarifs

Archet Motorisé v. IV (2022, en cours de fabrication)

- version simple courroie
livré avec 2 courroies
un bloc électronique variateur et potentiomètre pour réglage de la vitesse
bloc d’alimentation secteur
clé allen de réglage de la tension
clé allen de réglages d’angle des courroies
colophane liquide et pinceau
frais de port offerts
650€

- version double courroie (adapté au violoncelle et à la contrebasse, afin de jouer les 4 cordes en même temps)
livré avec 4 courroies
un bloc électronique variateur et potentiomètre pour réglage de la vitesse
bloc d’alimentation secteur
clé allen de réglage de la tension
clé allen de réglages d’angle des courroies
colophane liquide et pinceau
frais de port offerts
800€

- compatible avec pédale d’expression yamaha fc7 pour faire varier la vitesse au pied ; disponible chez Thomann entre 60 et 82€.

Liens

DaraD, duo entre une Bab et une contrebasse jouée à l’archet motorisé, les deux asservis en vitesse par un ordinateur